Retour

L'ouragan Matthew s'affaiblit mais reste dangereux

Rétrogradé en cyclone post-tropical, l'ouragan Matthew a provoqué d'importantes inondations en Caroline du Nord, alors que le bilan des morts en sol américain est passé à au moins 18 morts.

Plus de 880 personnes ont été sauvées des eaux par la police en Caroline du Nord, a indiqué le gouverneur de l'État, Pat McCrory. Quatre personnes sont portées disparues dans la localité de Fayetteville, où le niveau de l'eau a rapidement grimpé, a ajouté le gouverneur. La région des Outer Banks, le long de la côte de l'État, a été particulièrement touchée par de nombreuses inondations et des vents forts.

Matthew, dont les vents atteignent maintenant 120 kilomètres à l'heure, se dirige lentement vers la côte est et devrait mourir dans l'océan Atlantique. 

Le cyclone le plus puissant à frapper les États-Unis depuis l'ouragan Sandy, en 2012, a fait près de 900 morts en Haïti. Aux États-Unis, la moitié des décès sont survenus en Caroline du Nord. La plupart des victimes ont perdu la vie à bord de voitures emportées par le courant.

2,2 millions de foyers sont toujours privés d'électricité aux États-Unis.

La firme américaine d'assurances de propriétés CoreLogic a estimé que Matthew aura causé des dégâts matériels évalués entre 4 et 6 milliards de dollars dans tout le pays.

Avec les informations de Jean-Sébastien Cloutier, envoyé spécial en Floride.

Plus d'articles