Retour

La chef de police de Minneapolis forcée de démissionner

La chef de police de Minneapolis, Janee Harteau, a annoncé sa démission vendredi, une semaine après la mort d'une Australienne abattue par erreur par un policier.

Cette décision découle de la mairesse de la ville, Betsy Hodges, qui a déclaré vouloir « un nouveau leadership » pour « transformer » les manières de faire de la police.

Janee Harteau a été la première femme autochtone ouvertement homosexuelle à devenir chef de police aux États-Unis. Elle a indiqué que la mort de Justine Damond, une Australienne de 40 ans abattue alors qu’elle avait appelé elle-même le 911 pour un possible viol, l’avait poussée à réfléchir à son avenir.

Les caméras que portaient les policiers étaient éteintes lors de leur intervention.

Betsy Hodges a annoncé que le chef de police adjoint, Medaria Arradondo, serait promu. La mairesse a convoqué une conférence de presse vendredi, mais a été interrompue par des manifestants réclamant sa démission aussi.

Refusant de quitter son poste, la mairesse a toutefois déclaré comprendre la colère du public.

Plus d'articles

Commentaires