Retour

La communauté internationale offre son soutien à Londres

Les deux attaques perpétrées samedi dans le centre-ville de la capitale britannique, moins de deux semaines après l'attentat de Manchester, ont suscité de vives réactions à l'étranger, plusieurs dirigeants condamnant sans réserve ces nouveaux actes de terreur.

« Des nouvelles épouvantables de Londres. Mes pensées sont avec tous ceux qui ont été affectés [par les attaques] », a tweeté la première ministre écossaise, Nicola Sturgeon.

Le président Emmanuel Macron a également offert son soutien à son voisin d’outre-Manche. « Face à cette nouvelle tragédie, la France est plus que jamais aux côtés du Royaume-Uni. Mes pensées vont aux victimes et à leurs proches », a-t-il tweeté.

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a indiqué qu'il était attentif aux derniers développements. « Nos pensées et nos prières sont avec les victimes et leurs familles. S’il vous plaît, restez prudents », a-t-il lui aussi écrit sur Twitter.

Quant au président des États-Unis, Donald Trump, il a profité des événements pour promouvoir son décret sur l'immigration, actuellement suspendu par la cour d'appel de Virginie.

Fidèle à son habitude, il a communiqué son message depuis Twitter : « Nous avons besoin d’être intelligents, vigilants et forts. Nous avons besoin que les tribunaux nous redonnent nos droits. Nous avons besoin du décret sur l’immigration comme mesure de sécurité supplémentaire ».

« Nous serons-là pour Londres et le Royaume-Uni. Nous sommes avec vous, que Dieu vous bénisse », a ajouté le président américain.

La chanteuse américaine Ariana Grande a par ailleurs déclaré sur Twitter prier pour Londres, alors qu'elle donnera, dimanche, un concert-bénéfice pour les victimes de l'attentat de Manchester.

Le premier ministre Justin Trudeau suit également la situation de près et enjoint les ressortissants canadiens présents à Londres de contacter l'ambassade canadienne.

Le ministre fédéral de la Sécurité publique, Ralph Goodale, a fait état d'une « brutalité épouvantable » avant d’affirmer que « les Britanniques ne céderont jamais ».

Le premier ministre du Québec Philippe Couillard a quant à lui transmis ses condoléances aux victimes de l'attaque.

« Pensées aux victimes attaques à #Londres contre nos valeurs démocratiques. Ensemble, redoublons efforts pour combattre + prévenir terrorisme », a-t-il tweeté.

De son côté, la ministre québécoise des Relations internationales, Christine Saint-Pierre, a écrit que ses pensées allaient « aux familles et proches des victimes » du pont de Londres et de Borough Market.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine