Retour

La Corée du Nord place son arsenal nucléaire en état d'alerte

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a ordonné vendredi à son armée de se tenir prête à utiliser son arsenal nucléaire de manière préventive face aux menaces croissantes de ses ennemis, rapportent les médias officiels.

Cette annonce, relayée par l'agence de presse nord-coréenne KCNA, est la dernière riposte en date de Pyongyang à l'adoption par le Conseil de sécurité de l'ONU d'une résolution durcissant drastiquement les sanctions à son encontre en réponse à son essai nucléaire du 6 janvier.

La Corée du Nord, connue pour sa rhétorique belliqueuse, a déjà menacé par le passé ses « ennemis » sud-coréens et américains d'attaques préventives.

Les experts doutent de sa capacité à tirer des missiles balistiques équipés de têtes nucléaires miniaturisées capables d'atteindre les États-Unis, mais elle pourrait en revanche tirer sur la Corée du Sud ou le Japon.

Jeudi, Pyongyang a répondu à l'adoption de la résolution des Nations unies par plusieurs tirs de projectiles à courte portée en direction de la mer, dont certains sont tombés jusqu'à 150 km de la côte.

Selon KCNA, Kim Jong-un a demandé à son armée de renforcer « qualitativement et quantitativement » son arsenal nucléaire et de déployer ses missiles nucléaires « de manière à ce qu'ils puissent être tirés à tout moment ».

« Il est maintenant temps de passer d'un mode d'autodéfense face à nos ennemis à celui d'une attaque préventive », a ajouté le dirigeant nord-coréen, toujours d'après l'agence.

L'ambassadeur russe à l'ONU, Vitali Tchourkine, a estimé que les dernières bravades de Pyongyang démontraient que les dirigeants nord-coréens « ne tirent pas pour l'instant les conclusions qui conviennent ».

Un porte-parole du département américain de la Défense a appelé de son côté la Corée du Nord à éviter « toute nouvelle provocation ».

Plus d'articles

Commentaires