Retour

La Cour suprême américaine maintenant dominée par les conservateurs

Le magistrat conservateur nommé à la fin janvier par le président Trump a prêté serment devant le plus haut tribunal du pays où sa venue conférera une majorité de voix aux juges conservateurs.

Neil Gorsuch, 49 ans, juge à la Cour d'appel du Colorado, est considéré comme un conservateur, reconnu notamment pour son soutien aux droits religieux.

Sa candidature avait été préférée à Thomas Hardiman par l’administration Trump pour siéger à la Cour suprême du pays, malgré les protestations des démocrates qui dénonçaient des prises de position publiques controversées de Neil Gorsuch.

Le nouveau magistrat avait en effet soutenu en 2013 l'idée que les chefs d'entreprise pouvaient refuser, pour des motifs religieux, d'appliquer les dispositions de l'Obamacare qui imposent la souscription par l'employeur d'une couverture maladie pour ses salariés, y compris la contraception pour les femmes.

Cette affaire avait fait grand bruit aux États-Unis, il y a quatre ans.

La Cour suprême des États-Unis est composée de neuf juges nommés à vie par le président. Or, en l’absence du juge Scalia, les influences libérales et conservatrices y étaient équilibrées, étant donné la présence de quatre magistrats libéraux contre quatre conservateurs.

Avec la venue d’un « jeune » juge conservateur, le plus haut tribunal du pays sera désormais davantage orienté vers la droite conservatrice.

« Un nouveau vent d'optimisme traverse notre pays et une foi renforcée dans l'Amérique remplit nos cœurs », a lancé le président Trump pour l’occasion.

Le Sénat des États-Unis a confirmé vendredi dernier la nomination de Neil Gorsuch à la Cour suprême du pays par 54 voix contre 45.

Les républicains, qui contrôlent le Sénat, ont toutefois dû réécrire les règles qui encadrent son fonctionnement afin de mettre fin à l'obstruction orchestrée par des démocrates opposés à la nomination de Neil Gorsuch.

L'an dernier, les sénateurs républicains avaient refusé d'examiner la candidature présentée par Barack Obama pour remplacer le juge Scalia.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine