Retour

La Croix-Rouge suspend ses opérations en Afghanistan après la mort de six employés

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a suspendu mercredi ses opérations en Afghanistan après la mort de six de ses employés tués par des membres présumés du groupe armé État islamique (EI).

Ces six employés afghans du CICR faisaient partie d'un convoi qui acheminait des produits de première nécessité dans des zones touchées par des avalanches dans le nord du pays, lorsqu'ils sont tombés dans une embuscade tendue par des djihadistes de l'EI, a déclaré Lotfullah Azizi, gouverneur de la province de Jowzjan.

« Daesh [l'EI] est très actif dans ce secteur », a-t-il dit.

Thomas Glass, porte-parole du CICR, a dit ignorer qui sont les auteurs de ces violences.

Une opération de recherche est en cours pour retrouver deux autres humanitaires qui sont portés disparus.

« Au moment où nous parlons, nos opérations sont suspendues, bien sûr, parce que nous avons besoin de comprendre ce qui s'est exactement passé avant que nous puissions, espérons-le, reprendre nos opérations », a déclaré à la presse à Genève le directeur des opérations du CICR, Dominik Stillhart.

« Il s'agit d'un acte ignoble. Nul ne peut justifier le meurtre de nos collègues et chers amis », a déclaré la directrice de la délégation du CICR en Afghanistan, Monica Zanarelli.

Il est tombé jusqu'à deux mètres de neige au cours du week-end sur de nombreuses régions d'Afghanistan, et ces blizzards ont fait plus de 100 morts, ont rapporté les autorités.

Le porte-parole des talibans, Zabiullah Mujahid, a assuré que son groupe n'était pas impliqué dans l'attaque et il a promis que les talibans « feraient tout pour en retrouver les auteurs ».

Le groupe armé État islamique a revendiqué par ailleurs mercredi l'attentat suicide qui a fait mardi soir au moins 22 morts devant la Cour suprême d'Afghanistan, à Kaboul.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine