Retour

La demande de recomptage des voix est abandonnée en Pennsylvanie

L'ex-candidate du Parti vert à la présidentielle américaine, Jill Stein, a renoncé samedi à demander un recomptage des voix en Pennsylvanie, État remporté par le président élu Donald Trump, le 8 novembre.

Sur les réseaux sociaux, Jill Stein a indiqué que son équipe ne pouvait pas payer la somme exigée par un juge pour effectuer le recomptage.

« Les gens qui demandaient ce recomptage sont des gens ordinaires, avec des moyens financiers normaux. Et ils ne peuvent se permettre de payer la somme de 1 million de dollars requise pour cela par la Cour », a-t-elle précisé dans un courrier adressé à la Cour du Commonwealth de Pennsylvanie.

L'ex-candidate à la présidentielle a également critiqué les élus, leur reprochant d'avoir toujours « refusé de financer un système de vote digne du XXIe siècle ».

Il est quand même étrange de devoir passer par un tel parcours du combattant bureaucratique et de devoir amasser des millions de dollars pour pouvoir avoir confiance dans les résultats de notre élection.

Jill Stein, ex-candidate du Parti vert à l'élection présidentielle américaine

Mme Stein a aussi entrepris des démarches de recomptage de voix dans les États du Wisconsin et du Michigan.

Selon les chiffres indiqués sur le site Internet du Parti vert, sa campagne pour financer le recomptage des votes dans ces États aurait déjà coûté près de 5,7 millions de dollars.

Même si l'avance de Donald Trump sur la candidate démocrate Hillary Clinton est assez importante dans ces trois États — 27 000 voix dans le Wisconsin, 10 700 voix dans le Michigan et 67 000 voix en Pennsylvanie — Jill Stein veut s'assurer que les résultats n'ont pas été affectés par des pirates informatiques.

Le choix de ces États dans la demande de recomptage de Mme Stein était basé sur les témoignages de certains experts électoraux, qui auraient noté des « anomalies statistiques » qui soulevaient des inquiétudes.

Des partisans et des avocats de Donald Trump ont engagé des actions judiciaires vendredi pour empêcher un recomptage en Pennsylvanie et au Wisconsin.

Jill Stein a indiqué dans un communiqué samedi soir qu'elle avait l'intention de poursuivre sa bataille et qu'elle allait manifester lundi devant la Trump Tower à New York.

Plus d'articles

Commentaires