Retour

La fille de Martin Luther King commente l'affaire Boushie

La mort de Colten Boushie, un jeune Autochtone tué par balle le 9 août 2016, et l'acquittement de Gerald Stanley, accusé de son meurtre, ont attiré l'attention de la communauté internationale sur le racisme et les injustices au Canada.

Un texte de Justine Cohendet

Colten Boushie, un Cri de 22 ans de la Première Nation de Red Pheasant, en Saskatchewan, a été abattu d’une balle à la tête alors qu'il se trouvait dans un véhicule sur les terres de la ferme de Gerald Stanley.

La fille de Martin Luther King Jr, Bernice King, a estimé sur les réseaux sociaux que l’affaire Boushie était « un rappel douloureux du fait que le racisme et l’injustice systémique » n’étaient pas seulement des problèmes américains.

L’affaire Boushie dépasse maintenant les frontières canadiennes.

Des professeurs d’universités à New York, en Nouvelle-Zélande et en Australie font partie des signataires d’une lettre qui dénonce l’acquittement de Gerald Stanley et appelle les présidents d’universités canadiennes à appuyer les Autochtones.

Le quotidien américain The New York Times a aussi consacré plusieurs articles à cette affaire.

Attention pas surprenante

Cette attention n’est pas surprenante pour Robert Innes, professeur en études autochtones à l’Université de la Saskatchewan, puisque selon lui les Afro-Américains et les Premières Nations font face aux mêmes problèmes.

Selon lui, cette affaire vient salir l’image du pays, alors que de nombreux Canadiens s'enorgueillissent d’être supérieurs aux Américains lorsqu’il s’agit de questions morales.

« Certaines personnes aux États-Unis regardent le Canada en ce moment et se disent : “Nous ne pensions pas que les Canadiens étaient comme ça” », a poursuivi Robert Innes.

La Couronne a encore trois semaines pour faire appel de l’acquittement de Gerald Stanley.

Cette semaine, le premier ministre Justin Trudeau s’est engagé à améliorer le système judiciaire afin de mieux prendre en compte les réalités autochtones.

Avec des informations de Jason Warick - CBC News.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce chat paresseux n'ouvre même pas les yeux pour miauler





Rabais de la semaine