Retour

La journaliste hongroise qui avait frappé des migrants est condamnée

La journaliste de la télévision hongroise qui avait fait trébucher des migrants fuyant la police près de la frontière serbe en 2015, a été reconnue coupable et condamnée à une période de probation de 3 ans.

Le juge a estimé que le comportement de Petra Laszlo, suscitait « l'indignation et la colère ».

Il a rejeté la défense de la journaliste qui disait avoir paniqué et voulu se protéger.

Elle a l’intention de faire appel.

L'incident s'était produit le 8 septembre 2015. Dans une vidéo relayée partout dans le monde, on voyait la journaliste faire trébucher des migrants qui avaient forcé un cordon policier près de la frontière serbe.

Elle a ensuite été congédiée par son employeur, la chaîne de télévision N1TV, qui est associée à l'extrême droite, en raison de son comportement « inacceptable ».

La scène est survenue alors que des centaines de réfugiés, des Syriens en majorité, tentaient d'échapper à la police à Roszke, dans le sud de la Hongrie.

Dans des vidéos distinctes, on peut la voir, caméra à la main, visiblement faire trébucher un homme courant avec un enfant dans ses bras. D'autres images la montrent en train de donner des coups de pied à des migrants, dont un à une fillette.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine