Retour

La moustache de Dali intacte 28 ans après sa mort

Des médecins légistes espagnols ont prélevé des cheveux, des ongles et deux os de la sépulture de Salvador Dali afin de conduire des tests d'ADN pour établir un lien de filiation. Sur place, les experts ont constaté que les restes étaient si bien conservés que la légendaire moustache du peintre était également intacte.

« Comme vous le savez, le corps de Dali avait été embaumé. Il était momifié et la moustache a été préservée; elle était dans sa position classique, à dix heures dix », a déclaré le secrétaire général de la Fondation Dali, Lluis Peñuelas Reixach, lors d'une conférence de presse suivant l'exhumation.

Cette exhumation est le fruit d’une longue bataille juridique de près de 20 ans, entreprise par Pilar Abel, une cartomancienne de 61 ans qui soutient être la fille du célèbre artiste.

Pilar Abel, une Catalane résidant à Figueras, avance que sa mère a eu une relation non documentée avec Salvador Dali.

L'exhumation a finalement été autorisée en juin dernier par un juge de Madrid, qui a statué qu’un test d’ADN devait être effectué pour savoir si les allégations de la cartomancienne étaient véridiques.

Les experts médico-légaux ont donc ouvert la tombe du peintre – située à Figueras – au cours d’une opération délicate et hautement contrôlée qui a nécessité le recours à des poulies pour soulever des dalles de pierres, dont une de 1,5 tonne.

Les échantillons prélevés seront analysés dans un laboratoire médico-légal de Madrid.

Il faudra ensuite attendre plusieurs semaines avant d’obtenir les résultats. Si le lien de filiation est établi, Pilar Abel pourra réclamer une partie du patrimoine du peintre, actuellement géré par une fondation publique.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine