Retour

La Nouvelle-Zélande confirme la mort des deux Québécois disparus

Les deux corps retrouvés dans une zone touchée par une avalanche dans le sud-ouest de la Nouvelle-Zélande sont ceux des deux étudiants québécois portés disparus, a annoncé mercredi la police néo-zélandaise. Les autopsies confirment la mort d'Étienne Lemieux et de Louis-Vincent Lessard.

Selon la police, les deux étudiants de 23 ans se sont rendus à Te Anau le 7 juillet avec l'intention de s'engager sur la piste Kepler, dans le parc national Fiordland, pour une randonnée dont la durée varie de trois à quatre jours.

Les équipes de sauvetage néo-zélandaises ont retrouvé un premier corps dimanche et l'autre le lendemain. Les cadavres étaient à environ 350 mètres de la piste, à travers des débris charriés par une avalanche.

Les autorités néo-zélandaises rappellent aux marcheurs de redoubler de prudence dans ce secteur de mai à octobre, en raison des conditions hivernales.

Étienne Lemieux et Louis-Vincent Lessard avaient été aperçus pour la dernière fois le 6 juillet à Queenstown. Les deux amis étaient censés revenir au Québec le 24 juillet. Dès que leurs proches ont constaté qu'ils n'étaient pas à bord de leur vol de retour, ils ont alerté les autorités.

Louis-Vincent Lessard, de Granby, en Montérégie, et Étienne Lemieux, de Montréal, étaient étudiants en design industriel à l'Université de Montréal.

Plus d'articles

Commentaires