Retour

La présidence, « ce n'est pas pour moi », dit Oprah Winfrey

Oprah Winfrey n'est pas intéressée à briguer la présidence des États-Unis en 2020. C’est ce qu’a affirmé la populaire animatrice lors d’une entrevue au magazine InStyle.

À noter, cette entrevue a été réalisée trois semaines avant que la populaire animatrice soulève les passions avec un discours bien ficelé lors de la soirée des Golden Globes, le 7 janvier dernier.

Depuis, les appels à ce qu’elle se présente à la présidence se sont multipliés. Si la principale intéressée n’avait pas commenté ces invitations, certaines personnes de son entourage avaient laissé entendre qu’elle pourrait envisager la chose.

« J’ai toujours été très confiante et sûre de moi par rapport à ce que je pourrais ou ne pourrais pas faire, a-t-elle déclaré à la rédactrice en chef d'InStyle, Laura Brown. Ce n’est pas quelque chose qui m’intéresse. Je n’ai pas l’ADN pour ça. »

Son amie proche et coanimatrice de CBS This morning, Gayle King, l’appelle et lui envoie régulièrement des textos au sujet d’admirateurs qui veulent savoir à quel moment elle va se lancer en politique, a-t-elle poursuivi.

« Gayle m’envoie ces choses et après, elle va dire : "Je sais, je sais, ce ne serait pas une bonne chose pour toi – ce serait une bonne chose pour tous les autres." », a-t-elle expliqué. « Ce n’est pas quelque chose qui m’intéresse », a-t-elle soutenu.

Sa « vocation », ce sont les conversations, « explorer les profondeurs des expériences humaines », a-t-elle souligné.

Celle qui a animé pendant 24 ans l’émission de télévision la plus regardée aux États-Unis [The Oprah Winfrey Show] collabore depuis septembre à l’émission 60 minutes, sur les ondes de CBS News.

Plus d'articles