Retour

La prison pour un prédicateur anglais appuyant l'EI

Un tribunal de Londres a condamné le prédicateur radical Anjem Choudary à cinq ans et demi de prison, mardi, pour son soutien affiché au groupe armé État islamique (EI) et à son chef Abou Bakr Al-Baghdadi. Un acolyte, Mohammed Rahman, a écopé de la même peine.

Dans des vidéos postées sur YouTube, Choudary avait prêté allégeance au groupe extrémiste, qui contrôle de larges pans de la Syrie et de l'Irak, et avait invité ses partisans à suivre ses enseignements. Il avait été reconnu coupable de terrorisme en juillet.

Dans une vidéo publiée le 9 septembre 2014, intitulée « Comment les musulmans doivent évaluer la légitimité du califat », il expliquait notamment les conditions d'un califat islamique, avant de conclure que celui fondé par Al-Baghdadi les remplissait.

Choudary était l'une des figures de proue du Londonistan, surnom donné à la mouvance radicale islamiste installée dans la capitale britannique au début des années 2000. Il avait pris la tête d'une organisation baptisée Al-Mouhajiroun, aussi connu sous d'autres dénominations.

Choudary était considéré comme l'une des principales voix encourageant la radicalisation au Royaume-Uni. Plusieurs personnes qui ont assisté à ses discours ont ensuite commis des actes violents. Deux d'entre eux ont d'ailleurs tué le soldat anglais Lee Rigby.

Après le prononcé de la sentence, de nombreux partisans de Choudary ont crié « Allahu Akbar » (Dieu est grand) à l'intérieur du tribunal.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine