Retour

La professeure Sonia Blaney veut développer des « leaders » pour une meilleure nutrition des filles et des femmes

La professeure Sonia Blaney a obtenu une bourse de 346 065 $ pour son projet de recherche intitulé Développement des « leaders » pour une meilleure nutrition des filles et des femmes, un incontournable pour le mieux-être des populations d'Afrique de l'Ouest et Centrale.

Les activités de recherche de la professeure Sonia Blaney de l'École des sciences des aliments, de nutrition et d'études familiales de l'Université de Moncton s’appuient sur des activités d’engagement communautaire, de réseautage et de leadership. Elles seront réalisées par chacun des chercheurs qui deviendront des leaders dans chacun de leur pays.

Ces chercheuses et chercheurs proviennent des universités de Dschang (Cameroun), de Kinshasa (République démocratique du Congo), Cheikh Anta Diop (Sénégal), Laval et Moncton (Canada).

Entre 1993 et 2014, la professeure Blaney a travaillé sur plusieurs programmes de nutrition en tant que gestionnaire en Afrique, mais aussi en Asie.

Au cours de ses séjours, elle a noté de nombreuses améliorations au fil des ans, mais aussi des détériorations.

L’atteinte des objectifs du millénaire qui visaient, entre autres, à réduire de moitié la proportion de la population qui souffre de la faim est un malheureux exemple: « Présentement il y a un double fardeau au sein des pays où l’on retrouve de plus en plus de problèmes de sous et de surnutrition dus au fait que l’alimentation durant la grossesse et durant les premières années de vie n’est pas optimale, » précise madame Blaney.

Un enfant sous-nourri durant les premières années de vie sera prédisposé à des problèmes cardio-vasculaires, à des maladies chroniques et à de l'obésité à l’âge adulte.

La professeure est consciente qu’il reste beaucoup de travail : « Au cours des dernières années, nous avons agi sur la sous-nutrition et la problématique diminue, mais d’un autre côté on s’aperçoit qu’il y a de plus en plus d’enfants qui présentent du surpoids et de l’obésité au fur et à mesure que les pays émergents adoptent nos habitudes alimentaires. »

La professeure Sonia Blaney a obtenu la bourse du programme des Bourses canadiennes du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II.

Cette bourse vise à constituer un réseau dynamique de jeunes chefs de file et à engendrer des retombées durables au Canada et à l’étranger grâce à des échanges interculturels axés sur l’éducation internationale, la découverte, la recherche et l’acquisition d’expérience professionnelle.

Plus d'articles

Commentaires