L'image a marqué les esprits en mars dernier : Barack Obama dansant un langoureux tango aux bras d'une Argentine, lors d'un souper d'État. Y avait-il meilleure façon de signaler un rapprochement après des années de relations tendues entre les deux pays?

Justin Trudeau va suivre les pas du président sortant lors d'une visite officielle, jeudi et vendredi. L'objectif est de bâtir une relation nouvelle avec le gouvernement de centre droit de Mauricio Macri, après le protectionnisme des années Kirchner. L'économie de l'Argentine reste passablement fragile et d'énormes défis l'attendent.

Pendant que Buenos Aires s'ouvre au commerce, Justin Trudeau réengage le Canada sur la scène internationale.

Avec l'élection de Donald Trump, la visite de Justin Trudeau sera d'autant plus symbolique, croit Victor Armony, Argentin d'origine et professeur de sociologie à l'Université du Québec à Montréal. « Trump est extrêmement impopulaire en Amérique latine, ce qui marquera encore plus le contraste avec ce leader sympathique qu'est Trudeau. »

Être un bon voisin avec l'Amérique latine, ça va avec son image et le type de gouvernance qu'il a voulu implanter.

Victor Armony, professeur de sociologie, Université du Québec à Montréal

À quoi ressemblera l'approche du président Trump envers l'Amérique latine? C'est toujours incertain. M. Armony voit « une bonne opportunité pour que le Canada mise sur sa bonne image ».

Il n'est pas étonnant de voir le Canada renforcer ses liens avec le gouvernement argentin, qui a des affinités communes. À la manière du Canada, Mauricio Macri promet d'investir dans les infrastructures et de s'ouvrir au commerce pour stimuler son économie.

Ce replâtrage survient au moment où des pays d'Amérique latine vivent beaucoup d'instabilité. Le Venezuela est en train de subir une « implosion économique et politique », rappelle M. Armony, tandis que le gouvernement brésilien est secoué par une crise.

Au-delà de l'économie, le professeur voit plusieurs occasions de collaboration stratégique entre Ottawa et Buenos Aires, notamment en matière d'immigration et de lutte contre le trafic de drogue et la traite de personnes. Le dernier premier ministre canadien qui s'est rendu en Argentine est Paul Martin, dans le cadre du Sommet des Amériques de 2005.

Que cherche l'Argentine?

Le voyage de Justin Trudeau a été précédé par une visite de la vice-présidente argentine au Canada début octobre. Gabriela Michetti courtisait les entreprises canadiennes et les dirigeants de grandes caisses de retraite.

L'Argentine mise sur les investissements étrangers pour relancer son économie et moderniser ses infrastructures dans les transports et l'énergie. Même si le Canada n'est pas le partenaire économique le plus important, la visite d'un premier ministre « populaire » et « charismatique » vaut son pesant d'or, selon Victor Armony. « Une visite de haut niveau d'un pays [...] important sur le plan de l'image, oui ça aide. »

C'est montrer que l'Argentine est dans la partie de nouveau.

Victor Armony, professeur de sociologie, Université du Québec à Montréal

« Le gouvernement argentin est désespéré en ce qui concerne l'arrivée d'investissements. Ils sont assez inquiets. » Le président argentin est bien loin de sa promesse d'attirer 20 milliards de dollars en investissements étrangers cette année.

Mauricio Macri tente par tous les moyens de tirer son pays hors de la récession, mais la tâche est pénible. L'économie du pays devrait reculer de 1,5 % cette année et l'inflation, atteindre 40 %. Le chômage était en augmentation au deuxième trimestre, pour se situer à 9,3 %.

MM. Trudeau et Macri pourraient annoncer des mesures pour bonifier les échanges entre les deux pays. « Aujourd'hui, on a très peu d'investissements canadiens en Argentine comparativement à d'autres pays d'Amérique latine qui ont fait leurs devoirs pour attirer les gens d'affaires », disait la vice-présidente de l'Argentine lors de sa visite au Canada en octobre.

Les entreprises canadiennes se classaient au sixième rang des investisseurs étrangers en Argentine en 2014. Les capitaux canadiens sont surtout dirigés vers le secteur agro-industriel et celui des mines.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?