Retour

La « reconstruction sera longue et difficile » après Harvey, affirme Trump

Le président américain Donald Trump a prévenu les sinistrés de la tempête Harvey, lundi, que la « reconstruction sera longue et difficile » après ces inondations historiques, alors que des milliers de personnes sont déployées dans le sud-est du Texas pour leur venir en aide.

Depuis Washington, M. Trump a confirmé qu'il se rendra au Texas mardi « pour s'assurer que la région reçoit tout ce dont elle a besoin ». Il a ajouté qu'il reviendra dans le Lone Star State, et probablement en Louisiane, samedi prochain.

Le président, qui fait face à la première catastrophe naturelle depuis son élection, n'a pas manqué de souligner le travail « fantastique » qu'effectuent le gouverneur du Texas Greg Abbott et son équipe.

Dans un point de presse, quelques minutes plus tôt, le gouverneur a indiqué que 18 comtés de l'État se qualifient pour de l'aide fédérale, sur les 54 en situation de catastrophe naturelle.

Sur le terrain, des milliers de sauveteurs, pompiers, policiers, garde-côtes et simples volontaires sont mobilisés. Quelque 600 bateaux, en provenance de la Louisiane et de la Floride, ont également été envoyés à Houston pour secourir les sinistrés. Environ 12 000 hommes et femmes de la garde nationale seront aussi déployés.

Plus de 2000 sinistrés ont été secourus jusqu’ici et transportés, notamment au Centre national des congrès de la ville, qui a été transformé en refuge, alors que la police a reçu 6000 appels de détresse. En tout, quelque 5500 personnes ont trouvé refuge dans les centres d’urgence mis sur pied par la Ville de Houston. Les autorités prévoient en recevoir quelque 30 000 au cours des prochains jours.

Les autorités texanes rapportent au moins huit morts.

Et la pluie tombe toujours

La tempête tropicale, qualifiée de « sans précédent » par le National Weather Service (NWS), continue de se déchaîner sur le sud-est du Texas, où plus de 60 cm de pluie ont déjà provoqué des « inondations catastrophiques » à Houston, la quatrième ville des États-Unis. Les météorologues en attendent presqu'autant dans les prochains jours.

Le directeur du service météorologique national, Louis Uccellini, a expliqué que « les inondations ne vont diminuer que très lentement » et qu'un sommet devrait être atteint mercredi ou jeudi.

Aux précipitations, il faut ajouter l'ouverture des barrages des réservoirs Addicks et Barker, pour éviter qu'ils ne débordent. Le corps des ingénieurs de l’armée américaine a ouvert les vannes des deux barrages situés en périphérie de Houston. Le maire Sylvester Turner a expliqué que l'ouverture des vannes allait envenimer la situation dans le bayou de Buffalo, mais que les dévastations auraient été plus importantes en les gardant fermées.

Appel à tous

Le directeur de l’Agence fédérale de coordination des situations d’urgence (FEMA), Brock Long, a appelé tous les citoyens qui possèdent des embarcations à prêter main-forte aux secouristes, débordés par le nombre de personnes en situation de détresse dans la région de Houston.

L'agence fédérale a dépêché quelque 8500 fonctionnaires dans les secteurs touchés, en plus de fournir des génératrices électriques pour assurer le fonctionnement des services essentiels - tels que les centres d'appels du 911.

Des centaines de milliers de clients restaient privés d'électricité lundi.

Les aéroports George Bush Intercontinental et William P. Hobby de Houston restent fermés pour une période indéterminée.

État d'urgence en Louisiane

Les autorités fédérales avertissent les citoyens de la Louisiane que les précipitations se dirigent vers leur région et leur demandent d’écouter les stations de radio locales pour connaître l’évolution de la situation. Le président Trump a d’ores et déjà déclaré l’état d’urgence pour cet État voisin du Texas.

Harvey est l’ouragan le plus puissant à avoir frappé les États-Unis en 12 ans.

L’ouragan Harvey a touché terre tard vendredi soir, alors qu'il était de catégorie 4, et il est demeuré dans le secteur après avoir été rétrogradé à l’état de tempête tropicale. Une nouvelle tempête est en formation sur les côtes de la Floride.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine