Retour

La Russie affiche sa puissance militaire lors du défilé de la Victoire

Le président russe Vladimir Poutine a assisté mercredi a un imposant défilé militaire à Moscou pour souligner la victoire des forces alliées sur l'Allemagne nazie et présenter par la même occasion les plus récents modèles d'avions de chasse et de missiles hypersoniques, nouveaux joyaux de l'arsenal russe.

Chaque année, depuis la fin de la Seconde guerre mondiale en Europe, le 8 mai 1945, l'armée russe défile dans les rues de Moscou pour souligner la victoire militaire historique de l'Union soviétique sur les forces allemandes au prix de plus de 30 millions de morts sur le front de l'Est.

Sous le regard de Vladimir Poutine, fraîchement assermenté la semaine dernière pour un quatrième mandat à la tête de l'État russe, des milliers de soldats et des colonnes de chars ont traversé la place Rouge dans une démonstration de force qui rappelait les années fastes de l'Union soviétique, lors de la Guerre froide.

Le premier ministre israélien Benjamin Nétanyahou, en visite à Moscou, et le président serbe Aleksandar Vucic siégeaient dans la tribune officielle aux côtés d'anciens soldats russes arborant des rangées de médailles militaires.

L'acteur américain Steven Seagal, à qui M. Poutine a octroyé un passeport russe en 2016, était également présent.

La puissance militaire russe en expansion

Depuis son arrivée au pouvoir il y a 18 ans, Vladimir Poutine a considérablement accru l'effort d'armement de la Russie et avait annoncé en mars le développement de missiles hypersoniques Kinjal pouvant atteindre des vitesses de cinq à dixfois la vitesse du son, et d'autres systèmes de défense aérienne qu'il a qualifiés d'invincibles.

Ce nouveau type d'armes, affirmait Poutine, est capable d'échapper à tous les systèmes de défense.

Transportés par des avions intercepteurs MiG-31K, les missiles Kinjal étaient présentés publiquement pour la première fois mercredi.

Démonstration de force

Selon la presse russe, cette arme peut atteindre une cible à 2000 km de distance en transportant des charges conventionnelles ou des têtes nucléaires. Ces missiles ont déjà été déployés dans la région militaire sud de la Russie.

Le défilé a également été l'occasion de présenter la cinquième génération de chasseurs furtifs Su-57 qui ont été testés en Syrie et qui participaient pour la première fois à une parade publique.

L'armée russe a en outre présenté son système mobile de lancement de missiles intercontinentaux Yars, ses batteries de missiles balistiques Iskander-M et son système de défense antiaérien S-400, notamment employé en Syrie pour protéger ses troupes.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine