Retour

La secrétaire américaine à l'Éducation confirmée de justesse

La nomination de Betsy DeVos au poste de secrétaire à l'Éducation aux États-Unis a été confirmée d'extrême justesse par le Sénat mardi grâce au renfort du vice-président Mike Pence, contraint de voter pour faire pencher la balance en faveur de la milliardaire.

Sans l'intervention du vice-président, le choix controversé du président Donald Trump n'aurait pu être entériné par la chambre haute du Congrès, incapable de se départager.

La candidature de Betsy DeVos, dont les adversaires dénoncent l'incompétence, a recueilli 50 voix pour, 50 voix contre, deux républicains et deux indépendants ayant ajouté leurs voix à celles des 46 sénateurs démocrates pour la rejeter.

Au Capitole, on déclare qu'un tel cas de figure, dans lequel le vice-président doit voter pour débloquer une impasse, est sans précédent. Aux termes de la Constitution américaine, le vice-président est également président du Sénat et peut voter à ce titre en cas d'égalité parfaite entre les sénateurs.

Betsy DeVos défend de longue date les écoles à charte, des établissements indépendants du système public souvent gérés par des entreprises.

Les démocrates redoutent qu'elle poursuive la promotion de ces écoles à charte au détriment des écoles publiques.

« Elle méprise l'éducation publique qui accueille 90 % de nos élèves », a déclaré le chef de la minorité démocrate au Sénat, Charles Schumer, lors du débat nocturne qui a précédé lundi le vote de confirmation.

Généralement, les prétendants à un poste ministériel se retirent lorsqu'ils sont peu soutenus par le Sénat, mais Betsy DeVos a refusé de le faire.

Betsy DeVos est mariée à l'héritier et ancien PDG d'Amway, une chaîne de vente de produits de beauté et d'articles ménagers. Elle est la fille des fondateurs de Prince Corp., un fournisseur de pièces détachées automobiles basé dans le Michigan, et la soeur d'Erik Prince, le fondateur de l'ancienne entreprise de sécurité Blackwater USA, aujourd'hui rebaptisée Academi.

Le Sénat doit également se pencher sur les nominations de Jeff Sessions au poste de secrétaire à la Justice (attorney general), de Tom Price au poste de secrétaire à la Santé et de l'ex-banquier Steve Mnuchin au poste de secrétaire au Trésor, trois nominations auxquelles s'opposent les démocrates.

La confirmation d'Andrew Puzder au poste de secrétaire au Travail est également contestée. Le PDG de CKE Restaurants Inc a reconnu avoir employé une femme de ménage immigrée sans papiers pendant plusieurs années.

Plus d'articles