Gonflée par de fortes pluies hivernales, la Seine est sortie de son lit à Paris où des rues et de nombreux bâtiments sont inondés, forçant l'évacuation de centaines de personnes dans les zones riveraines.

Le niveau de l’eau continuait de monter vendredi matin sur les rives de la Seine où il a déjà franchi la barre des 5,5 mètres. Il devrait continuer de monter au cours des prochaines heures, selon les autorités françaises.

Le niveau de l'eau mesuré au pont d'Austerlitz pourrait atteindre entre 5,80 et 6,20 mètres au cours du week-end, selon Vigicrues.

De nouvelles pluies tombées au cours des dernières heures sur le bassin de la Seine risquent de retarder la baisse des eaux qui devrait s’amorcer en début de semaine prochaine, estime Vigicrues.

Le pic de crue attendu ce week-end à Paris devrait cependant être moins élevé que celui qu’a connu la ville en 2016, soulignent les experts.

Les Parisiens et les institutions riveraines continuent néanmoins de se préparer à des inondations plus graves.

Les musées du Louvre et d'Orsay ont notamment pris leurs précautions et divers ministères se préparent aussi à un repli éventuel vers des sites de secours. Certaines voies sur les berges déjà inondées sont fermées à la circulation. La navigation a été interdite sur toute la Seine en amont et à Paris.

En amont de Paris, dans le bassin de la Seine, le département de l'Yonne est aussi aux prises avec des crues importantes, selon les autorités françaises qui rapportent, entre autres, une quarantaine de routes inondées.

La situation n’est guère mieux en aval où près de 34 000 habitants des régions de la Seine-Maritime et de l'Eure sont privés d'eau potable.

Plus d'articles