Retour

La tempête Trump et l'impact sur l'ordre mondial

La tornade Donald Trump a provoqué une secousse politique dont les rafales balaient encore les États-Unis et le monde entier.

Le président américain désigné a réinventé la façon de faire de la politique, et il semble aussi vouloir réinventer la façon de gouverner.

Ces tweets à répétition suscitent consternation et étonnement et plongent dans l’inconnu non seulement les Américains, mais la planète entière.

Tout est nouveau avec Donald Trump et cette nouveauté provoque un niveau d’inquiétude et même d’anxiété rarement vu.

La victoire de ce milliardaire sans expérience politique modifie déjà l’ordre établi à Washington et aura par conséquent des répercussions à l’étranger.

Le style intempestif de Trump en force plusieurs à s’interroger sur ses capacités de développer une politique étrangère efficace au cours des quatre prochaines années.

Mais, comme l’ont mentionné Hillary Clinton et Barack Obama, il faut donner la chance à Donald Trump de s’installer.

Jusqu’à maintenant le président désigné est demeuré vague sur ses intentions en affaires étrangères.

Les alliés et même les ennemis des États-Unis ne savent pas encore sur quel pied danser.

Mis à part le fait que Trump ait promis d’être imprévisible, certaines grandes lignes de ce qu’il souhaite accomplir en politique étrangère se dégagent déjà.

Le prochain locataire de la Maison-Blanche s’est également engagé à se rapprocher d’Israël et à renégocier l’entente signée par l’administration Obama qui limite le développement de l’arme nucléaire en Iran.

Un chef de la diplomatie controversé

La nomination du nouveau secrétaire d’État, Rex Tillerson, PDG d’Exxon Mobil, a provoqué la controverse en raison de ses liens avec le président russe Vladimir Poutine et l’industrie pétrolière.

Le prochain chef de la diplomatie américaine a toutefois reçu l’approbation d’ex-secrétaires d’État respectés comme Condoleezza Rice et James Baker.

Les Américains et le monde entier attendent donc avec un mélange d’appréhension et d’impatience l’assermentation du nouveau président des États-Unis, le 20 janvier 2017.

L’homme qui communique surtout à coups de 140 caractères trouvera-t-il suffisamment de mots pour expliquer au monde ses intentions?

L’élection de Donald Trump a laissé des millions de personnes sans voix.

Après ce tremblement de terre politique que viennent de vivre les États-Unis, rien ne sera plus jamais comme avant. Pour le meilleur ou pour le pire.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine