Retour

La visite du ministre Sajjan en Inde assombrie par une controverse

La visite officielle du ministre canadien de la Défense dans son pays natal, l'Inde, a été assombrie par une controverse : l'un des politiciens les plus connus du pays a accusé Harjit Sajjan d'être un nationaliste sikh.

Amarinder Singh, le ministre en chef de la province du Pendjab, a lancé cette accusation explosive en entrevue à la télévision indienne avant la visite du ministre Sajjan.

M. Singh a exprimé sa colère de s'être vu refuser l'entrée au Canada l'année dernière. Il a ensuite parlé du ministre Sajjan comme d'un « khalistani » - en référence à un mouvement constitué de sikhs qui veut créer un territoire indépendant et qui est devenu célèbre avec les vagues de violence en Inde dans les années 1980.

Le bureau de Harjit Sajjan a refusé de se livrer à une guerre de mots contre M. Singh, ajoutant que le ministre de la Défense était un fier Canadien et que son voyage visait à renforcer les liens entre les deux pays.

Des groupes sikhs au Canada et en Inde ont toutefois ragé contre les propos de M. Singh, les jugeant peu diplomates et déplacés.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine