Retour

Le bilan du glissement de terrain en Sierra Leone atteint 400 morts

Le bilan d'un glissement de terrain qui a emporté des dizaines de maisons lundi dans un faubourg de Freetown, la capitale de la Sierra Leone, s'est alourdi et approche désormais les 400 morts, ont dit mardi les autorités.

Les opérations de secours se poursuivent et les secouristes s'attendent à devoir retrouver plus de 500 corps, a dit le coroner en chef Seneh Dumbuya.

Le président Ernest Bai Koroma a prié les personnes encore sur place d'évacuer les lieux afin de faciliter le travail des services de secours.

Un porte-parole de la Croix-Rouge a estimé le nombre de personnes sans abri à 3000. Le nombre de personnes portées disparues est, lui, évalué à 600.

La morgue centrale de la ville est bondée et les cadavres sont entreposés par terre. Des enterrements dans quatre cimetières sont prévus mercredi pour désengorger la morgue, ont dit les services d'aide.

Le glissement de terrain est survenu lundi en tout début de matinée à Regent, dans la banlieue sud de Freetown dans un secteur situé sur une colline, après une nuit de pluies diluviennes.

Des dizaines d'habitations ont été balayées au passage de la gigantesque coulée de boue dans un bidonville où de nombreux bâtiments avaient été construits sans permis.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine