Retour

Le Canada octroie 20 millions pour les entrepreneures dans les pays en développement

Le Canada versera 20 millions de dollars à une initiative de la Banque mondiale qui a pour but d'aider des entreprises qui appartiennent à des femmes ou sont dirigées par des femmes dans des pays en développement.

Un texte de Raphaël Bouvier-Auclair

Justin Trudeau a annoncé cette contribution lors du Sommet du G20, en compagnie de la chancelière allemande Angela Merkel et du président américain Donald Trump. Ce dernier a annoncé une contribution de 50 millions de dollars de son pays.

L'initiative Women Entrepreneurs Finance (We-Fi) de la Banque mondiale disposera d'un budget de 200 millions de dollars américains et espère recueillir 800 millions supplémentaires. Le but est de permettre à des dirigeantes ou propriétaires d'entreprises dans des pays en développement d'avoir accès à de l'aide financière et à des ressources techniques.

Trump louange Trudeau

Le premier ministre Trudeau a procédé à son annonce tout juste après la tenue d'une table ronde sur les femmes entrepreneures qui réunissait notamment la ministre canadienne des Affaires étrangères Chrystia Freeland, la directrice du Fonds monétaire international Christine Lagarde et la fille du président américain, Ivanka Trump.

Lorsqu'il a pris la parole après l'événement, le président Trump a souligné les efforts de sa fille et de la chancelière Merkel dans ce dossier. Il a aussi eu de bons mots pour Justin Trudeau.

En février, lors de leur rencontre à Washington, Justin Trudeau et Donald Trump avaient participé à une table ronde en compagnie de femmes d'affaires canadiennes et américaines.

Du travail à faire au Canada

Si le premier ministre Trudeau a vanté samedi au G20 la politique internationale féministe que son gouvernement a annoncée le mois dernier, force est de constater qu'en matière d'égalité des sexes, il a une grande tâche à accomplir au Canada.

Dans des documents d'information fournis par le Sommet du G20, on peut constater que le Canada est loin derrière certains alliés en ce qui concerne l'écart des salaires entre les hommes et les femmes. Selon des statistiques de 2014, le Canada se situe loin derrière des pays comme l'Italie et la Turquie, mais fait meilleure figure que le Japon ou la Corée du Sud.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine