Trois ans après le lancement du processus de légalisation du cannabis, les pharmacies uruguayennes sont désormais autorisées à en vendre.

Près de 5000 consommateurs se sont enregistrés auprès des autorités afin de pouvoir acheter un sachet scellé de 5 grammes vendu l'équivalent de 8,17 $ CA pièce.

Les citoyens doivent être âgés de plus de 18 ans pour acheter du cannabis. En présentant leurs empreintes digitales, ils pourront se procurer jusqu'à 40 grammes par mois, pour leur consommation personnelle.

La production de marijuana sera étroitement surveillée afin d'en empêcher la vente aux touristes ou son exportation, a indiqué le gouvernement.

En 2013, l'Uruguay est devenu le premier pays du monde à autoriser la vente, la consommation et la culture de la marijuana.

L'idée a émergé lors du mandat présidentiel du progressiste José Mujica (2010-2015). Selon lui, la légalisation du cannabis devait permettre au gouvernement de taxer et de réguler un marché contrôlé par les narcotrafiquants.

Sauf que 60 % de la population était contre une telle réforme, d'après les sondages de l'époque. Sa mise en place a été longue, et l'autorisation accordée aux pharmacies de vendre de la marijuana, initialement attendue à la fin de l'année 2014, a été reportée plusieurs fois.

Plus d'articles

Commentaires