Retour

Le FBI savait que le présumé tireur floridien avait « un désir de tuer »

La police fédérale américaine affirme dans une déclaration qu'elle a été avertie en janvier que Nikolas Cruz, accusé d'avoir tué 17 personnes dans une école secondaire de Floride mercredi, désirait tuer des gens, mais que ses enquêteurs n'ont pas « respecté les protocoles en place ».

Une personne proche de Cruz a contacté le FBI le 5 janvier pour lui faire part de ses inquiétudes, a déclaré le FBI.

« L'information n'a pas été communiquée au bureau de Miami, et aucune autre enquête n'a été menée à ce moment-là », affirme la déclaration publiée vendredi.

Le directeur du FBI Christopher Wray a dit que le FBI enquête toujours sur ce qui s'est passé.

« Nous avons parlé avec les victimes et les familles, et nous regrettons profondément la douleur supplémentaire que cela cause à toutes les personnes touchées par cette horrible tragédie, a-t-il déclaré. Tous les hommes et toutes les femmes du FBI sont dévoués à la sécurité du peuple américain, et sont engagés à améliorer tout ce que nous faisons et comment nous le faisons. »

Plus de détails suivront.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les piscines d'hôtel les plus spectaculaires





Rabais de la semaine