Retour

Le Japon souligne le 71e anniversaire d'Hiroshima

Le Japon a souligné le 71e anniversaire du bombardement atomique d'Hiroshima par les États-Unis en lançant un appel au monde entier pour un monde sans armes nucléaires.

Environ 50 000 personnes ont participé à une cérémonie commémorative en présence du premier ministre, Shinzo Abe, et de dizaines de représentants internationaux. Une minute de silence a aussi été observée à l'heure exacte où la bombe avait explosé.

Dans son allocution, le maire d'Hiroshima, Kazumi Matsui, a invité les leaders mondiaux à considérer les risques associés au développement et à l'utilisation des armes nucléaires.

Il a aussi appelé les dirigeants du monde à suivre l'exemple du président Barack Obama, qui avait rendu hommage aux victimes lors de sa visite à Hiroshima en mai. Il s'agissait alors de la première visite d'un président américain dans la ville.

« Cela a été la preuve que le profond désir d'Hiroshima de ne pas tolérer le '' mal absolu '' était partagé par le président Obama », a affirmé le maire.

Plus de 140 000 personnes sont mortes en 1945 à la suite d'une première attaque à la bombe atomique par les États-Unis pour forcer le Japon à capituler à la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Trois jours plus tard, un autre bombardement faisait plus de 70 000 personnes à Nagasaki.

Cérémonie à Montréal

Le maire Denis Coderre a participé à une cérémonie commémorative au Jardin botanique de Montréal. Plusieurs dignitaires étaient présents, dont l'ambassadeur du Japon au Canada, Kenjiro Monji, et le président de la Fondation du Jardin et du Pavillon japonais, Luc Vanasse.

Les participants étaient invités à écrire un message de paix et à l'afficher au Jardin japonais. Les gens qui n'étaient pas en mesure de se présenter sur place ont pu s'exprimer sur les réseaux sociaux grâce au mot-clic #MtlHiroshima.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine