Retour

Le Kenya veut en finir avec le commerce de l'ivoire

Le président du Kenya a lancé un vibrant plaidoyer contre le trafic illégal d'ivoire en Afrique dans le cadre d'un sommet régional sur la lutte contre le braconnage, qui décime les populations d'éléphants.

Environ 30 000 pachydermes sont abattus chaque année pour leurs défenses. Et les experts estiment qu'ils pourraient disparaître du continent africain d'ici quelques décennies, si rien n'est fait.

À l'issue de la rencontre, plus de 100 tonnes d'ivoire seront brûlées, l'équivalent de 5 % du stock mondial, afin d'en empêcher le commerce de ces produits.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine