Retour

Le milliardaire philanthrope américain David Rockefeller est décédé

David Rockefeller était le dernier de sa génération chez les Rockefeller, cette célèbre famille américaine qui apprenait à ses enfants que la richesse venait avec de grandes responsabilités. Même lorsqu'ils étaient enfants, les jeunes Rockefeller devaient mettre de côté une partie de leur argent de poche pour le donner à des organismes de charité.

Cette leçon a été appliquée pendant toute la vie de David Rockefeller. Pour célébrer son 100e anniversaire, en 2015, M. Rockefeller a donné à l'État du Maine un terrain de 1000 acres situé à côté d'un parc national.

David Rockefeller est mort lundi, dans son sommeil, à sa maison de Pocantico Hills, dans l'État de New York, a indiqué son porte-parole, Fraser P. Seitel. Il était âgé de 101 ans.

Il était le petit-fils du cofondateur de Standard Oil, John D. Rockefeller, et le cadet des six enfants - cinq fils et une fille - de John D. Rockefeller Jr. Il était en outre le gardien de la fortune de sa famille et le responsable d'un réseau foisonnant d'intérêts familiaux, tant d'affaires que philanthropiques, qui s'étendaient de la conservation environnementale aux arts.

Contrairement à ses frères Nelson, un gouverneur de New York qui rêvait d'accéder à la Maison-Blanche et qui a brièvement été vice-président, et Winthrop, un gouverneur de l'Arkansas, David Rockefeller a usé de son pouvoir et de son influence sans jamais chercher à être élu. Il a notamment participé à la planification de propositions qui ont mené à la création du World Trade Center.

Aussi, alors que ses frères les plus âgés, John D. 3rd et Laurance, évitaient les projecteurs et étaient connus pour leur philanthropie, David Rockefeller adhérait au monde des affaires et voyageait en multipliant les interventions à la défense du capitalisme éclairé.

Le capitalisme américain a apporté plus de bénéfices à plus de personnes que tout autre système dans n'importe quelle autre partie du monde, à n'importe quel moment de l'histoire. Le problème consiste à veiller à ce que le système fonctionne aussi efficacement et honnêtement que possible.

David Rockefeller

Longue carrière à la Chase Bank

David Rockefeller a obtenu un diplôme de l'Université Harvard en 1936 et a obtenu un doctorat en économie de l'Université de Chicago en 1940. Il a servi dans l'armée américaine pendant la Seconde Guerre mondiale, puis a commencé à gravir les échelons de la direction de la Chase Bank. La banque a fusionné en 1955 avec la société Manhattan.

Il a été nommé premier président de Chase Manhattan en 1961, puis en est devenu le chef de la direction huit ans plus tard. Il a pris sa retraite en 1981, à l'âge de 65 ans, après une carrière de 35 ans.

Dans son rôle de personnalité du monde des affaires, David Rockefeller prêchait les vertus du capitalisme aux États-Unis et était favorable à l'aide aux économies étrangères. Il défendait l'atteinte de la prospérité dans les pays en développement en faisant valoir que cela créerait des clients pour les produits américains.

Il s'était dissocié de certains de ses pairs au sujet des impôts sur le revenu et jugeait qu'il était déplacé de gagner un million de dollars puis de chercher des manières d'éviter de payer des impôts. Il n'a pas révélé combien d'argent il payait en impôts et ne parlait jamais de sa valeur nette en public. En 2015, le magazine « Forbes » estimait sa fortune à 3 milliards de dollars américains.

David Rockefeller a poursuivi les activités de mécénat de sa famille pour le milieu artistique. Il entretenait notamment une relation de longue date avec le Musée d'art moderne, pour lequel sa mère avait été une fidèle marraine. Sa collection privée d'art a déjà été évaluée à 500 millions de dollars américains.

Dans les dernières années de sa vie, David Rockefeller s'est engagé à rétablir l'influence de sa famille dans le Rockefeller Center, dont la plus grande partie a été vendue dans les années 1980 à des investisseurs japonais. Il a fait partie d'un groupe d'investisseurs qui a racheté 45 % de la propriété.

Sa philanthropie et d'autres activités lui ont valu une médaille présidentielle de la liberté, la plus haute décoration civile de son pays, en 1998.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine