Retour

Le Nobel de la paix Liu Xiaobo peut être transféré à l'étranger

Le dissident chinois Liu Xiaobo, hospitalisé dans son pays pour un cancer du foie en phase terminale, peut être transporté à l'étranger pour y bénéficier d'une assistance médicale, ont estimé dimanche deux médecins, l'un allemand et l'autre américain, qui l'ont rencontré.

« Liu Xiaobo et sa famille ont demandé que le reste de son traitement soit effectué en Allemagne ou aux États-Unis », ont indiqué Joseph M. Herman du centre médical de l'Université du Texas et Markus Büchler de l'Université de Heidelberg dans un communiqué commun.

Les deux institutions ont fait savoir qu'elles étaient prêtes à recevoir le dissident afin de lui prodiguer les meilleurs soins possibles.

Les médecins indiquent toutefois que l'évacuation médicale doit avoir lieu aussi tôt que possible.

« Les médecins ont recommandé que M. Liu reçoive des soins palliatifs. D'autres options peuvent exister, y compris des procédures d'intervention et de la radiothérapie », ajoutent les praticiens qui reconnaissent la qualité des soins prodigués au patient en Chine.

L'hôpital de Shenyang où Liu a été admis avait estimé samedi que son transfert n'était pas sûr.

Liu Xiaobo, 61 ans, avait reçu le prix Nobel de la paix en 2010. En 2009, il a été condamné à une peine de onze années d'emprisonnement pour avoir participé à la rédaction d'un texte réclamant des réformes politiques démocratiques en Chine.

Il a récemment été autorisé à sortir de la prison dans laquelle il était détenu afin d'être soigné dans un établissement civil. Le dissident éprouve des difficultés à s'alimenter et reçoit un traitement contre la douleur.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine