Retour

Le nouveau directeur des communications de Trump promet un message plus positif

Le nouveau directeur des communications du président Donald Trump affirme qu'il est temps d'appuyer sur la touche de remise à zéro – ou « reset ».

En entrevue à Fox News, dimanche, le financier de Wall Street Anthony Scaramucci a promis le début d'une nouvelle ère plus positive. Il s'est engagé à contrer les fuites d'information et a promis de recentrer le message de la Maison-Blanche.

M. Trump a annoncé vendredi que M. Scaramucci – commentateur à la télévision et diplômé en droit de Harvard – occuperait la plus haute fonction des communications de son administration. Cette désignation survient au moment où le président est aux prises avec des taux d'approbation déclinants dans l'opinion publique et peine à faire avancer son ordre du jour législatif.

Son prédécesseur, Michael Dubke, avait remis sa démission à la fin mai.

M. Trump s'est montré frustré de l'attention accordée à l'enquête sur une possible collusion entre la Russie et des membres de sa campagne l'an dernier.

Le porte-parole de la Maison-Blanche Sean Spicer a causé la surprise en démissionnant, vendredi, mettant ainsi un terme à un mandat tumultueux de six mois au cours duquel ses conférences de presse quotidiennes étaient devenues un rendez-vous télévisuel à ne pas manquer.

M. Spicer a démissionné en guise de protestation après l'embauche de M. Scaramucci. Dès son arrivée, celui-ci a annoncé que Sarah Huckabee Sanders – le bras droit de M. Spicer – serait la nouvelle porte-parole de la Maison-Blanche.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine