Retour

« Le Pakistan n'est pas un état terroriste, mais un état victime du terrorisme »

L'association étudiante pakistanaise du Manitoba a organisé un rassemblement dimanche midi au Palais législatif à Winnipeg pour dénoncer une attaque terroriste récente contre une école de Peshawar, dans le nord-ouest du Pakistan. L'attaque a été revendiquée par les talibans pakistanais.

Un texte de Pierre Verrière

Une vingtaine de personnes, en majorité des étudiants pakistanais, se sont recueillies en mémoire des victimes de l'attentat de vendredi qui a fait neuf morts et des dizaines de blessés. Six étudiants ont été tués lorsque des talibans déguisés avec des burkas ont fait feu dans l'établissement d'enseignement agricole. La tragédie, qui s'ajoute à une longue série d'attentats qui ont secoué le pays ces dernières années, a une forte résonnance parmi les étudiants pakistanais de Winnipeg qui ont encore leur famille au pays.

« Nous sommes venus pour délivrer un message fort au monde, nous nous tenons debout et sommes unis contre le terrorisme et les terroristes », souligne Ashas Irfan, président de l'Association des étudiants pakistanais de l'Université du Manitoba.

À la tribune, Masroor Khan l'ancien président et fondateur de l'association a tenu à marteler que les Pakistanais étaient les premiers à subir le terrorisme dans leur propre pays.

« Il s'agit essentiellement de faire preuve de solidarité envers les victimes, les proches des personnes qui ont été tuées dans cette attaque, mais aussi de dire au monde que le Pakistan n'est pas un État terroriste. En fait, le Pakistan est un État touché par le terrorisme ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine