Retour

Le Parlement vénézuélien vote pour un procès en destitution contre le président

Au Venezuela, le Parlement a voté pour un procès en destitution contre le président Nicolas Maduro, qui accuse l'opposition de « putsch parlementaire ».

Les députés ont adopté « l'ouverture d'une procédure » contre le président sur sa « responsabilité pénale et politique et son abandon de poste ».

L'opposition, de centre droit, cherche à obtenir le départ anticipé du président socialiste dans un contexte de crise économique.

Nicolas Maduro a pour sa part convoqué pour mercredi matin un conseil de défense national « afin que tous les pouvoirs publics puissent évaluer le putsch parlementaire de l'Assemblée nationale », a-t-il déclaré devant des milliers de partisans à Caracas.

Le Venezuela traverse sa troisième année de récession économique et vit à l'heure des pénuries alimentaires et de l'inflation galopante.

Lundi, des groupes de jeunes cagoulés ont brûlé des ordures et érigé des barricades à San Cristobal, ville proche de la frontière colombienne. Plusieurs centaines d'étudiants ont défilé dans les rues de ce bastion de l'agitation anti-Maduro, où ont eu lieu les violences les plus graves lors des troubles d'il y a deux ans.

L'Assemblée nationale, dominée par l'opposition, a engagé au cours du week-end une procédure visant à traduire le chef de l'État socialiste devant la justice, pour violation de la démocratie.

La séance a été interrompue par une centaine de manifestants progouvernement, qui ont fait irruption en brandissant des insignes du Parti socialiste et en scandant : « L'Assemblée tombera! »

Plus d'articles