Retour

Le plus célèbre baron de la drogue mexicain s'évade pour une 2e fois

Le narcotrafiquant Joaquin Guzman a pris la fuite par un tunnel de plus de 1,5 kilomètre de long, creusé entre sa cellule et un immeuble en construction à l'extérieur de l'enceinte de la prison.

Après avoir réussi à s'éclipser de la prison de Puente Grande en 2001, il s'agit d'une deuxième évasion pour celui que l'on surnomme « El Chapo ».

Le narcotrafiquant s'est échappé de la prison de haute sécurité d'Altiplano, près de Mexico, samedi soir, a précisé la Commission nationale de sécurité.

« El Chapo » (Le Petit, puisqu'il ne mesure que 1,64 m) a été filmé pour la dernière fois, par une caméra de vidéosurveillance, alors qu'il entrait dans une douche de la prison, vers 20 h 50, heure locale.

Guzman est descendu par une échelle jusqu'à un tunnel situé 10 mètres plus bas. Ce passage de seulement 50 cm sur 50 cm menait à un tunnel haut de 1,70 mètre et large de 70 à 80 cm.

Ce n'est qu'en fin de soirée que les gardiens ont constaté que sa cellule était vide.

Les autorités ont lancé une vaste chasse à l'homme et fermé l'aéroport voisin de Toluca, à une petite centaine de kilomètres à l'ouest de Mexico.

Un événement embarrassant pour le président mexicain

Une vingtaine de personnes doivent être transférées à Mexico en vue d'un interrogatoire sur cette évasion, qui s'annonce embarrassante pour le président du pays. Enrique Pena Nieto a été élu en 2012 sur la promesse de mettre fin aux violences liées au trafic de drogue, qui ont coûté la vie à quelque 100 000 personnes depuis 2007.

Le président mexicain était en route vers la France pour assister au défilé du 14 juillet - auquel l'armée mexicaine participera - lorsque l'évasion a été rendue publique.

À son arrivée à Paris, M. Nieto a affirmé qu'il voulait une enquête approfondie sur l'évasion de Joaquin Guzman afin de déterminer si certains responsables ont pu lui apporter une aide.

Joaquin Guzman, que plusieurs considèrent comme le plus célèbre baron de la drogue mexicain, avait été arrêté pour la première fois au Guatemala en 1993. Celui qui dirigeait le puissant cartel de Sinaloa avait été extradé vers le Mexique et condamné à 20 ans de prison.

Après sa première évasion, en 2001, les autorités ont mis 13 ans à le retrouver. Il a finalement été arrêté en 2014. Son retour derrière les barreaux aura toutefois été de courte durée.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


10 domaines où les robots sont indispensables





Rabais de la semaine