Retour

Le plus gros quotidien grec forcé d’interrompre sa production

Deux importants journaux grecs, dont Ta Nea, plus gros tirage quotidien du pays, vont cesser leur publication pour des raisons financières. Lambrakis, le groupe propriétaire des deux journaux, a été dans l'incapacité de rencontrer les exigences de ses créanciers qui lui réclament plus de 100 millions de dollars.

Selon le directeur d’une des publications, la crise grecque qui persiste depuis 2010 serait à l’origine des problèmes financiers du groupe.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine