Retour

Le policier turc qui a retrouvé le corps du petit Alan se confie

« J'ai pensé à mon propre fils », raconte Mehmet Ciplak, le policier turc dont la photo, portant dans ses bras le corps du petit réfugié syrien, a fait le tour du monde.

Interviewé par l'agence de presse turque Dogan, M. Ciplak a expliqué qu'il était le père d'un garçon de six ans. « Quand je me suis approché du bébé, je me suis dit : "Mon Dieu, pourvu qu'il soit toujours en vie" [...] Mais il ne montrait aucun signe de vie. J'étais effondré », a-t-il confié.

Le policier a ajouté qu'il ne savait pas qu'une photographe avait capté la scène.

Le corps du petit Alan a été retrouvé mercredi dernier, gisant sur une plage de Bodrum, l'air endormi. La photo du petit garçon de trois ans a fait le tour du monde, frappant l'imaginaire d'une opinion publique jusqu'ici largement indifférente au sort des migrants syriens.

Le petit Alan, son frère Ghalib, âgé de cinq ans, et leur mère sont morts noyés en tentant de passer de la Turquie à la Grèce. Seul le père a survécu. Celui-ci est retourné samedi à Kobané, en Syrie, pour enterrer sa famille.

La police turque a quant à elle arrêté jeudi quatre passeurs qu'elle croit reliés au naufrage dans lequel ont péri les membres de la famille Kurdi.

Plus d'articles

Commentaires