Retour

Le Vermont adopte une loi pour légaliser le cannabis à usage récréatif

L'utilisation de la marijuana à des fins récréatives sera légale à compter de l'été au Vermont, qui devient le premier État à procéder par l'adoption d'une loi, plutôt que par un référendum, pour légaliser cette drogue.

Cette loi, qui entrera en vigueur le 1er juillet prochain, permettra aux adultes de 21 ans et plus de posséder 28 grammes de cannabis ainsi que quatre jeunes plants et deux plants matures.

Huit autres États américains ont déjà approuvé la légalisation de cette substance, mais ils ont procédé par consultation populaire plutôt que par l’adoption d’une loi.

« Je crois que ce que les adultes font […] sur leur propriété privée est leur choix, tant que cela n'a pas d’effet négatif sur la santé et la sécurité des autres, en particulier les enfants », a déclaré le gouverneur du Vermont, Phil Scott.

Le directeur de Marijuana Policy Project en Nouvelle-Angleterre, Matt Simon, estime pour sa part que la grande majorité de la population du Vermont ne remarquera aucun changement.

« On va simplement éliminer une amende et retirer l'imposition d'une pénalité pour la culture d’un petit nombre de plants de cannabis », souligne-t-il.

Le professeur à l'École de droit du Vermont, Robert Sand, croit quant à lui que la nouvelle réglementation n’aura aucune influence sur les gens qui ne consomment pas de marijuana. « De façon réaliste, toute personne qui voulait l'essayer l'a fait », pense-t-il.

Une proposition rejetée, puis adoptée

Le Vermont a adopté une proposition similaire le printemps dernier, mais le gouverneur y a opposé son veto, invoquant certaines préoccupations d’ordre pratique.

Le texte a été révisé, notamment afin d'assurer une meilleure protection pour les jeunes de moins de 21 ans.

Le cannabis demeure illégal au niveau fédéral. Sa possession, son achat et sa vente constituent donc un crime dans tous les États qui ne l'ont pas légalisé.

Plus d'articles