Retour

Les Californiens ne voteront pas sur l'éclatement de leur État

Une mesure visant à scinder la Californie en trois États distincts n'apparaîtra pas sur les bulletins de vote des habitants de cette région américaine, en novembre, a tranché la Cour suprême de l'État. Il s'agit du plus récent revers pour les partisans du morcellement de l'État le plus peuplé du pays de l'Oncle Sam.

Dans leur décision, les juges ont intimé au secrétaire d'État californien de ne pas ajouter cette mesure à la liste des propositions qui seront soumises à un vote, estimant que bien des questions demeuraient sans réponse quant à sa validité.

Le tribunal entendra maintenant la cause portée par la Planning and Conservation League, qui avance qu'aller de l'avant avec la scission changerait la structure gouvernementale de la Californie bien au-delà de ce qu'il est permis de faire via une simple mesure faisant l'objet d'un vote.

Voilà plusieurs années que l'investisseur Tim Draper, qui a déboursé 1,7 million de dollars dans l'aventure, fait la promotion de l'initiative « Cal 3 ». Selon lui, la taille, la population, les écarts de richesse et les disparités géographiques de la Californie la rendent ingouvernable.

Une tentative de mettre aux voix une mesure pour séparer la Californie en six n'avait pas obtenu suffisamment de signatures pour être inscrite sur les bulletins de vote de 2016.

M. Draper a réagi sur Twitter, mercredi, déclarant que « les initiés [de l'État] sont de mèche et l'establishment ne veut pas découvrir combien de gens n'aiment pas la façon dont la Californie est gouvernée ». Pour lui, cette décision a des allures de « corruption » digne des « pays du tiers-monde ».

De son côté, le directeur du groupe environnemental Planning and Conservation League, Howard Penn, a salué la décision de la Cour.

Pour lui, cette initiative « était une tentative coûteuse et ratée qui aurait gaspillé des milliards de dollars des contribuables, en plus de provoquer le chaos au sein des services publics, y compris dans la protection de l'environnement ».

« Cela aurait démantelé la cinquième plus grande économie mondiale sans régler aucun des problèmes auxquels font face les Californiens. »

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards