Retour

Les États-Unis n’écartent pas une autre frappe en Syrie

Les États-Unis ont pris une décision très mesurée et « pleinement justifiée » en tirant des missiles contre une base aérienne syrienne en riposte à une attaque au gaz toxique, a estimé vendredi l'ambassadrice américaine aux Nations unies.

« Nous sommes prêts à en faire plus, mais nous espérons que cela ne sera pas nécessaire », a ajouté Nikki Haley lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU consacrée à cette action militaire américaine.

Des avions syriens décollent de la base visée

Par ailleurs, des avions de combat syriens ont décollé vendredi de la base aérienne de Shayrat, visée la nuit précédente par des missiles de croisière américains.

Ces appareils ont effectué des raids sur des secteurs rebelles autour de Homs, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Les dommages infligés à la base sont difficiles à connaître. Selon l'OSDH, les avions syriens « ont fait l'impossible » afin de continuer à l'utiliser.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine