Retour

Les États-Unis n'insisteront pas sur une solution à deux États au Proche-Orient

À quelques heures d'une première rencontre entre Benyamin Nétanyahou et Donald Trump à Washington, un responsable de la Maison-Blanche a déclaré que le président américain allait soutenir la paix entre Israéliens et Palestiniens, même si elle n'implique pas une solution à deux États.

Depuis des décennies, cette solution à deux États a toujours été au centre de la position de Washington et de la communauté internationale.

Or, un responsable de la Maison-Blanche affirme que l'objectif premier est l'instauration d'une paix, peu importe la forme que celle-ci peut prendre.

Que cela se produise sous la forme d'une solution à deux États, si c'est ce que souhaitent les deux parties, ou différemment.

Un responsable de la Maison-Blanche

Donald Trump considère la paix au Proche-Orient comme une priorité, a-t-il ajouté.

Un tel revirement de la présidence américaine pourrait toutefois provoquer la colère du monde musulman, notamment des pays sunnites qui soutiennent les États-Unis dans leur combat contre l'État islamique et l'Iran chiite.

Benyamin Nétanyahou en visite à Washington

Cette déclaration survient à la veille d'une rencontre entre Donald Trump et le premier ministre israélien à la Maison-Blanche.

Les deux dirigeants tiendront mercredi une conférence de presse conjointe qui sera suivie de réunions et d’un dîner d’affaires. Benyamin Nétanyahou se dirigera ensuite au Congrès américain où il rencontrera différents membres du Sénat, incluant le chef républicain Mitch McConnell, le chef démocrate Chuck Schumer, et le président de la Chambre des représentants Paul Ryan.

Depuis l'investiture du nouveau président américain, le 20 janvier dernier, Nétanyahou a approuvé la construction de 6000 logements supplémentaires en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, ce qui lui a valu une condamnation de la communauté internationale à laquelle les États-Unis ne se sont pas joints.

Donald Trump a confié à son gendre, Jared Kushner, la mission de négocier un accord de paix entre Israël et la Palestine.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Perroquet qui chante