Retour

Les États-Unis vont tester leur bouclier antimissile en Alaska

Les États-Unis vont bientôt tester leur bouclier antimissile en Alaska. Cette annonce survient quelques jours seulement après un nouveau tir missile balistique intercontinental de la Corée du Nord, qui serait capable d'atteindre le sol américain.

Le bouclier est conçu pour intercepter et détruire des missiles balistiques de portées courte, moyenne et intermédiaire.

Le THAAD (Terminal High Altitude Area Defense) est implanté à Kodiak, en Alaska.

Le Pentagone a affirmé que le dispositif a déjà été testé 13 fois avec un résultat concluant chaque fois.

Selon une source qui a voulu garder l’anonymat, ce test va simuler pour la première fois une attaque commise par un missile balistique de portée intermédiaire.

Ces essais seront effectués au « début juillet », a indiqué l’agence de défense antimissile américaine, sans donner plus de détails.

L'annonce de ces tests survient trois jours après le tir d'un missile balistique intercontinental par la Corée du Nord, capable atteindre le sol américain, notamment l'Alaska, selon le Pentagone et l'ONU.

Toutefois, le dispositif THAAD ne peut pas capter un missile balistique intercontinental.

L’armée américaine compte sur un autre système – le GMD (Ground-based Defence Midcourse) – pour intercepter ce type de missile, qui est installé en Alaska et en Californie.

Les États-Unis ont installé cette année un autre bouclier THAAD en Corée du Sud, ce qui a ravivé les tensions avec la Chine, qui a demandé sa suspension immédiate.

Plus d'articles

Commentaires