Retour

Les gagnants et les perdants de l'annulation éventuelle de l'Obamacare

La promesse électorale du nouveau président américain Donald Trump d'abroger l'Obamacare, l'assurance-maladie introduite par son prédécesseur, crée des dissensions aux États-Unis.

Donald Trump a promis de la remplacer par une couverture plus abordable et plus équitable.

Depuis son arrivée à la Maison-Blanche les Américains retiennent leur souffle. Plusieurs ont peur de perdre la couverture qu'ils ont acquise il y a à peine trois ans. D'autres se réjouissent en espérant que leurs cotisations et leurs franchises diminueront.

En Pennsylvanie, plus de 700 000 personnes ont obtenu une assurance-maladie grâce à l'Obamacare. « Mais ces 700 000 personnes dont on parle, les remboursements que l'État nous paye pour elles, ne couvrent pas nos dépenses. Donc nous encourons des pertes », affirme le directeur de l'Hôpital Highlands.

L'Obamacare fait cependant le bonheur de plusieurs courtiers en assurance-maladie dont le chiffre d'affaires a connu une croissance spectaculaire. Le programme du président Obama a mis fin à des pratiques jugées discriminatoires pour les moins bien nantis et les plus mal en point.

Alexandra Szacka s'est rendue dans l'État de Pennsylvanie.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine