Retour

Les Pays-Bas partiellement responsables du massacre de Srebrenica

Une cour d'appel néerlandaise a confirmé mardi la responsabilité des Pays-Bas dans la mort de 350 musulmans en 1995. Durant la guerre en ancienne Yougoslavie, des Serbes bosniaques avaient massacré  environ 8000 hommes et garçons.

La Cour a tenu en partie responsables de ces tueries les Casques bleus néerlandais présents dans la région de Srebrenica au moment de la guerre.

Les troupes des Pays-Bas avaient permis l’évacuation de camps de réfugiés de centaines d’hommes et de garçons aux mains des Serbes de Bosnie. Ce qui a suivi a été le pire génocide européen depuis la Seconde Guerre mondiale.

La juge a expliqué que les soldats du maintien de la paix avaient « facilité la séparation des hommes et des garçons musulmans tout en sachant qu’il y avait un risque réel qu’ils subissent un traitement inhumain ou qu’ils soient exécutés par les Serbes de Bosnie ».

Cette décision de la Cour d’appel de La Haye confirme le jugement d’une cour inférieure rendu en 2014 qui estimait que les Casques bleus néerlandais auraient dû prévoir le sort des victimes si on les expulsait des camps de réfugiés.

Cependant, ce plus récent jugement a permis de réduire le montant des compensations, puisque la Cour « n’est pas certaine que ces personnes n’auraient pas été tuées plus tard même si elles étaient restées dans l’enclave ». L’État néerlandais devra verser seulement 30 % des dommages et intérêts réclamés par les familles des victimes.

Une mission impossible

Les anciens Casques bleus néerlandais sollicitent également des compensations pour les événements troublants de 1995. Deux cents d’entre eux estiment qu’il s’agissait d’une « mission irréaliste, dans des circonstances impossibles », avait expliqué la ministre de la Défense des Pays-Bas.

Ils demandent à l’État 22 000 euros chacun (environ 32 750 dollars canadiens), pour un total de 4,5 millions d'euros.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine