Retour

Les pluies diluviennes font plusieurs blessés et disparus au Japon

Des pluies diluviennes sont tombées dans le sud-ouest du Japon pour un deuxième jour consécutif, ce qui a déclenché des crues abondantes, l'évacuation de 400 000 personnes en plus de faire plusieurs blessés et disparus, ont annoncé les autorités.

Un homme a été extrait des décombres d'un glissement de terrain dans un état de mort apparente, tandis que deux femmes ont été blessées. Au moins 11 personnes ont été portées disparues, dont un enfant.

Certaines zones de la préfecture de Fukuoka, dans le nord de l'île méridionale de Kyushu, ont vu 774 mm de précipitations se déverser en neuf heures mercredi, soit plus du double du volume d'un mois de juillet habituel, a précisé la chaîne de télévision japonaise NHK.

Quelque 7500 sauveteurs, notamment des policiers, des pompiers et des soldats des Forces japonaises d'autodéfense ont été dépêchés sur place afin de participer aux évacuations et de rechercher les disparus.

Les autorités envisagent de renforcer encore la présence militaire et d'envoyer dans la région jusqu'à 5000 soldats et 50 hélicoptères si nécessaire.

Des glissements de terrain ont été signalés dans plusieurs régions. Un homme a été extrait des décombres en état de mort cardiaque, un terme couramment utilisé au Japon avant la confirmation du décès par un médecin, a rapporté NHK.

Yoshihide Suga, secrétaire général du gouvernement, a déclaré : « Il y a de nombreux signalements de personnes dont la sécurité ne peut être confirmée, des choses comme "un enfant a été emporté par la rivière" et "ma maison a été emportée et je n'arrive pas à joindre mes parents" ».

« Nous allons rester en contact rapproché avec les zones frappées par le désastre et travailler avec toute notre énergie à sauver des vies et à évaluer l'ampleur des dommages », a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse convoquée en urgence jeudi matin.

Les préfectures voisines de Fukuoka et Oita, largement rurales, ont été les plus touchées par les intempéries causées par un phénomène de basse pression dans l'océan Pacifique qui a renforcé la saison des pluies japonaise.

Les habitants ont été évacués vers des écoles et des bâtiments publics situés en altitude, où ils ont passé la nuit pour éviter les crues des rivières et les glissements de terrain.

Aucun problème majeur n'a été signalé dans l'immédiat dans les transports, mais des images diffusées à la télévision nationale montraient des chemins de fer déformés et des routes englouties.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine