Retour

Les secouristes toujours à pied d'oeuvre en Californie

Des centaines de secouristes sont toujours à pied d'oeuvre à Montecito, dans le sud de la Californie, à la recherche des victimes des coulées de boue qui ont ravagé mardi cette enclave huppée située au nord-ouest de Los Angeles.

Huit personnes sont toujours portées disparues et dix-sept sont mortes, selon le dernier bilan fourni par CalFire, l'agence de protection des incendies de l'État. Vingt-huit personnes ont également été blessées depuis le début de la semaine, dont douze demeurent hospitalisées.

Le précédent bilan établi mercredi faisait état de 17 disparus.

Le service des pompiers du comté de Santa Barbara avait rapporté plus tôt jeudi que la tragédie avait fait 48 disparus, avant de corriger le tir, en disant avoir commis une erreur d'écriture.

Plus de 680 secouristes sont toujours sur le terrain, à la recherche de nouvelles victimes. Ils utilisent de longues perches pour fouiller la boue épaisse pendant que des chiens spécialement dressés fouillent les ruines et que 14 hélicoptères survolent les lieux.

« Nous cherchons toujours des personnes vivantes », affirme le chef des services d’incendie de Santa Barbara, Gary Pitne. Il confie toutefois que plus le temps avance, plus le risque de trouver des corps plutôt que des survivants augmente.

Les autorités précisent d'ailleurs que la situation est dangereuse pour les pompiers et les policiers sur place. Certains secouristes sont tombés dans des bouches d'égout et des piscines couvertes de boue.

Le secteur touché est recouvert d'une boue épaisse, de rochers, de voitures pulvérisées et d'arbres déracinés. Un responsable local a comparé la scène à un champ de bataille de la Première Guerre mondiale. Selon CalFire, les coulées de boue ont aussi détruit 59 résidences et en ont endommagé 446 autres.

La catastrophe a commencé mardi, après que des pluies diluviennes se sont abattues sur la région, rendue vulnérable aux glissements de terrain en raison de la destruction de la végétation causée par de graves incendies de forêt.

Pas moins de 7000 résidents avaient été visés par un ordre d’évacuation et 23 000 autres avaient été fortement invités à quitter les lieux.

Le service d’incendie du comté de Santa Barbara estimait cependant mercredi que 10 % à 15 % de la population avait décidé de plier bagage.

Les dommages se sont produits majoritairement là où l'évacuation était volontaire.

Montecito est une enclave huppée de quelque 9000 habitants située au nord-ouest de Los Angeles. Des vedettes comme Oprah Winfrey, Ellen DeGeneres et Rob Lowe y habitent.

En 2005, des coulées de boue avaient fait 10 morts à La Conchita, une ville située à quelques dizaines de kilomètres de Montecito.

Plus d'articles