Retour

Londres se rappelle le « Grand incendie » de 1666

En Angleterre, la ville de Londres a souligné, dimanche, le 350e anniversaire du grand incendie qui a détruit presque toute la ville en 1666.

Dans le cadre des célébrations, qui se sont déroulées en soirée, les organisateurs ont enflammé une maquette géante, représentant le Londres du 17e siècle, placée sur la Tamise.

Une foule importante s'est rassemblée sur les bords du fleuve pour assister, à une distance de sécurité raisonnable, à l'embrasement de la maquette en bois longue de 120 mètres.

Le feu, qui a illuminé la Tamise, est parti d'une étincelle, comme à l'époque, avant de dévorer peu à peu le modèle de bois.

Cette mise en scène se déroulait dans le cadre du « London's Burning Festival », une série d'événements, comme des expositions, visant à souligner la tragédie de 1666.

Un incendie dévastateur

Il avait fallu trois jours pour maîtriser le grand incendie qui a dévasté la capitale. Le brasier, qui a pris naissance le 2 septembre 1666 dans une petite boulangerie, avait alors détruit 80 % de la ville.

Plus de 13 000 maisons, essentiellement en bois, avaient été détruites par les flammes. Environ 70 000 des 80 000 habitants de Londres avaient dû abandonner leurs maisons pour des camps aménagés à l'extérieur des murailles.

À l'époque, les autorités avaient recensé six décès à la suite l'événement. Le bilan serait toutefois plus élevé notamment parce qu'à l'époque, les victimes issues des classes sociales les plus pauvres n'étaient pas comptabilisées dans les registres officiels.

Voyez quelques images de l'événement commémoratif :

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un sanglier est coincé sur un lac gelé





Rabais de la semaine