Retour

Manifestations contre le Sommet du G20 en Allemagne

Entre 8000 et 18 000 personnes ont manifesté pacifiquement dimanche à Hambourg, en Allemagne, contre le Sommet du G20 qui aura lieu vendredi et samedi prochains.

Des manifestants se sont d'abord massés sous la pluie devant la mairie de Hambourg pour demander « une autre politique », pour appeler à la protection de l'environnement ou pour critiquer le président des États-Unis, Donald Trump.

« Nous avons besoin d'une répartition juste des richesses, en Allemagne et dans le monde entier », a notamment dit Stefan Körzell, de la Fédération des syndicats allemands.

Les protestataires ont ensuite pris la rue en agitant des banderoles disant « commerce international juste », « sauvetage du climat » et « renforcement de la démocratie ».

La police allemande avait indiqué un peu plus tôt qu'environ 10 000 personnes participaient à la marche. Elle a par la suite révisé ce chiffre pour l'établir à 8000. Un de ses porte-parole a également souligné que la manifestation était « absolument pacifique ».

Les organisateurs ont quant à eux fait état de « plus de 18 000 » manifestants.

D'autres protestataires ont aussi pagayé sur la rivière d'Alster et des militants de Greenpeace ont protesté devant un navire rempli de charbon pour demander la fin de l'utilisation du charbon dans la production d'électricité.

Manifestations et surveillance

Une trentaine de rassemblements sont par ailleurs prévus au cours de la semaine.

Les autorités en Allemagne craignent toutefois que des heurts éclatent, notamment à cause de la présence de militants extrémistes de gauche. Afin d'assurer la sécurité de l'événement, environ 15 000 policiers seront mobilisés et 3800 policiers fédéraux veilleront à la sécurité dans les trains et à l'aéroport.

Le Sommet du Groupe des Vingt, qui réunit les représentants de 20 pays émergents et industrialisés, se tiendra dans la ville de Hambourg cette année.

Plus d'articles

Commentaires