Retour

May signe un accord avec le parti unioniste nord-irlandais

La première ministre britannique, Theresa May, a conclu un accord avec la présidente du Parti unioniste démocrate (DUP) d'Irlande du Nord, qui promet de soutenir son gouvernement minoritaire au Parlement.

Theresa May et Arlene Foster ont procédé à la signature de cette entente lors d'une rencontre au 10 Downing Street, à Londres.

Dans un communiqué, Theresa May s'est félicitée de cet accord en affirmant qu'il permettrait de « travailler ensemble dans l'intérêt de tout le Royaume-Uni et de nous donner la certitude dont nous avons besoin alors que nous lançons notre sortie de l'Union européenne ».

Lors des législatives du 8 juin dernier, la première ministre britannique avait subi une lourde défaite qui lui avait fait perdre la majorité absolue. L'appui des 10 députés du DUP lui permet d'atteindre un nombre de sièges majoritaires.

Le parti unioniste nord-irlandais accordera son soutien sur les questions concernant le Brexit, le budget, la sécurité nationale et les projets de loi touchant à l'économie, ainsi que sur toutes les motions de confiance. Le reste sera géré au « cas par cas ».

En retour, le gouvernement de Theresa May versera 1,5 milliard de livres sterling (environ 2,5 milliards de dollars canadiens) à l'Irlande du Nord au cours des deux prochaines années. Ces fonds devraient servir à stimuler l'économie de l'Irlande du Nord et à créer des investissements en infrastructures, en santé et en éducation.

Mme Foster estime que ce financement saura répondre « aux circonstances uniques » de l'Irlande du Nord.

L'alliance entre les deux partis fait cependant grincer des dents des membres de la formation politique de Theresa May, qui voient notamment d'un mauvais oeil l'opposition du DUP à l'avortement et au mariage homosexuel.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine