Retour

Menace d'attentat aux Pays-Bas : deux suspects arrêtés

La police néerlandaise a procédé à l'arrestation de deux individus dans le cadre de l'enquête sur la menace terroriste qui provoqué l'annulation d'un concert rock du groupe Allah-Las à Rotterdam.

Un homme de 22 ans a été arrêté lors d'une perquisition menée dans la province du Brabant, dans le sud du pays.

Les autorités ont aussi interpellé le conducteur d’une fourgonnette immatriculée en Espagne qui contenait des bonbonnes de gaz. Des artificiers ont fouillé le véhicule, mais ils n’ont détecté aucun explosif.

Le maire de Rotterdam, Ahmed Aboutaleb, a indiqué qu’il ne pouvait établir de lien entre la menace d'attentat et l'arrestation du suspect.

Il a aussi souligné que cette interpellation est le résultat d’une enquête de la Garde civile espagnole, en cours depuis un certain temps.

« On aurait tort, à ce stade, d'empiler tous ces faits et de conclure […] qu'il y avait un plan pour attaquer avec des bonbonnes de gaz, parce que c'était le cas la semaine dernière à Barcelone », a-t-il affirmé.

L’agence espagnole Europa Press a pour sa part indiqué que l’individu en question n'avait aucun lien avec le djihadisme et que les bonbonnes de gaz retrouvées dans son véhicule n'étaient pas destinées à commettre une quelconque attaque.

Selon le quotidien britannique The Guardian, le groupe Allah-Las a été la cible de nombreuses menaces de la part de citoyens qui se disent « offensés » par ce nom choisi par le groupe, qui se défend pourtant d'avoir voulu offenser quiconque.

« Le nom Allah-Las nous paraissait bien, ça nous a plu, comme ça. Notre guitariste est d'origine musulmane, c'est peut-être la raison. Mais on n'y a pas mis de signification particulière, sûrement pas politique. Nous ne voulions offenser personne », avaient expliqué les membres de la formation musicale lors d'une entrevue pour le site People Are Strange, en 2013.

Cette menace terroriste aux Pays-Bas survient au moment où les autorités sont sur le qui-vive, dans la foulée des deux attaques terroristes en Espagne revendiquées par le groupe armé État islamique, qui ont fait 15 morts et une centaine de blessés.

Plus d'articles