Retour

Neuf morts dans une tragédie qui serait liée au trafic humain au Texas

Au moins neuf personnes sont mortes après avoir été abandonnées dans l'arrière d'un semi-remorque garé dans un stationnement de Walmart dans une chaleur intense au Texas, ont indiqué les autorités, dimanche, disant croire à une tragédie liée au trafic d'immigrants.

Le chauffeur a été arrêté, et près de 20 autres personnes secourues ont été hospitalisées dans un état grave, plusieurs souffrant d'insolation et de déshydratation extrême.

Huit personnes ont été découvertes sans vie dans le semi-remorque dans la nuit de samedi à dimanche à San Antonio. Une autre personne est morte à l'hôpital.

La température avait atteint les 38 degrés Celsius, samedi, ne s'abaissant en-dessous de 32 degrés qu'après 22 h, selon le service météorologique national.

La remorque du camion ne disposait pas d'un dispositif de climatisation fonctionnel, a affirmé le chef du service de sécurité incendie de San Antonio, Charles Hood, en conférence de presse.

Les corps des personnes retrouvées étaient « très chauds au toucher », a-t-il ajouté, précisant qu'aucun signe de la présence d'eau n'avait été aperçu.

Selon les entrevues préliminaires avec des survivants, le directeur de l'agence fédérale des douanes et de l'immigration, Thomas Homan, a affirmé à l'Associated Press qu'il pourrait y avoir eu plus de 100 personnes dans le camion à un certain moment. Trente-huit ont été trouvées à l'intérieur, et les autres auraient fui, selon les autorités.

M. Homan a indiqué que certains des survivants ont affirmé être originaires du Mexique.

Le ministère mexicain des Affaires étrangères a annoncé que le consulat du Mexique à San Antonio, au Texas, coopérait avec les autorités américaines pour « déterminer l'identité et la nationalité des victimes, afin de fournir l'assistance et la protection consulaire, en particulier le rapatriement des restes d'éventuels citoyens mexicains ».

Selon le chef de police de San Antonio, William McManus, une personne venue du camion avait approché un employé du Walmart qui se trouvait dans l'aire de stationnement pour lui demander de l'eau, tard samedi soir ou dimanche matin.

L'employé a alors fourni de l'eau à cet individu et a ensuite contacté la police, a poursuivi M. McManus.

Le chef de police a confirmé l'arrestation du conducteur du véhicule, mais n'a pas dévoilé l'identité de celui-ci.

Plusieurs des personnes qui se trouvaient à l'intérieur de la remorque du camion étaient des adultes dans la vingtaine et la trentaine, a indiqué M. McManus, signalant en outre la présence d'enfants qui semblent être en âge d'aller à l'école.

Le département américain de la Sécurité intérieure prête assistance au déroulement de l'enquête.

En 2011, le conducteur d'un camion à remorque dans lequel 19 migrants morts avaient été retrouvés en 2003 a été condamné à une peine d'emprisonnement de près de 34 ans.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine