La Corée du Nord a tiré jeudi ce qui semble être des missiles antinavires au large de sa côte orientale, a annoncé l'armée sud-coréenne.

L'état-major de l'armée de Séoul précise que les tirs ont été effectués dans la matinée près du port nord-coréen de Wonsan et que les missiles ont parcouru environ 200 km avant de tomber en mer.

« La Corée du Nord a tiré plusieurs projectiles qui semblent être des missiles de croisière antinavires de courte portée », dit l'armée dans un communiqué. Des analyses sont en cours à Séoul et Washington, ajoute-t-elle.

Il s'agit du quatrième test de missiles nord-coréen depuis que le nouveau président sud-coréen Moon Jae-in, partisan d'un dialogue avec Pyongyang, a pris ses fonctions le 10 mai.

La Corée du Nord a multiplié ces derniers mois les tirs de missiles, notamment balistiques, malgré les condamnations de la communauté internationale et l'adoption vendredi dernier par le Conseil de sécurité des Nations unies d'une résolution élargissant les sanctions la visant.

Pyongyang a rejeté ces nouvelles sanctions et promis de ne pas reculer « dans [son] programme de développement nucléaire militaire qui a été choisi pour défendre la souveraineté du pays », a rapporté l'agence nord-coréenne KCNA.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine